Главная » 2011 » Ноябрь » 16 » Presnjakow Maximilian. (Testo franceset)
12:43
Presnjakow Maximilian. (Testo franceset)

Presnyakov Maximilyan (Maximilian), membre de l’Union des Peintres de Russie (qui entre dans l’Association internationale de l’art AIAP Unesco) est né en 1968 à Vladivostok, a fait ses études à l’école de peinture de Vitebsk, à l’école de Peinture de Ryazan, à l’institut académique de Peinture d’Etat de Moscou de V.I. Sourikov. De 1996 jusqu’à 2009 Presnyakov Maximilian est dirigeant de  l’Atelier de l’art de Graphique dans le collège de l’Art Décoratif-Apliqué de Ryazan (il a travaillé d’après ses propres méthodes et programmes), il est auteur du matériel didactique de discipline «Perspective » ( année 2003, Ryazan, maison d’édition le Mot Russe — cours de la perspective classique linnéaire), dès 2008 il enseigne dans l’Atelier de l’Art plastique de Ryazan (dès 2009 il est dirigeant de cet Atelier), dès 2010 il est professeur de l’institut la filiale de Ryazan de l’Ecole Supérieure des Arts Populaires de Saint-Petersbourg.

Presnyakov Maximilan travaille avec l’art graphique, la peinture d’aquarelle, la peinture à l’huile et d’autres techniques, fait des illustrations et décore des livres aux sujets historiques, en 1993-1997 il a été peintre en chef du magazin ortodoxe pour les enfants « Ptchelka », des éditions du patriarcat de Ryazan, il est premier illustrateur du livre de Vélèce et des Mythes des Slaves—ce sont des séries avec quelques dizaines d’illustrations chacunes, faites après l’étude minutieuse du matériel historique (jusqu’à ce temps des peintres différents illustraient des comptes, des chants épiques russes, des légendes, des sagas du nord, des mythes des autres peuples, donnaient libre cours à son imagination et peignaient des personnages de certains anciens Dieux des slaves), il est auteur d’une série d’articles théoriques sur la peinture : « Sur la peinture morale et spirituelle » l’année 1988 (réflexions sur le livre de V.Kandinskiy « Sur l’art spirituel », les fragments de l’article de Presnyakov M.A. sont publiés dans la magazine de Moscou « Delfice » №2, année 2004); "L’art et métaphisique” (magazine de Moscou "Delfice” №3, année 2009); "Peut-on apprendre la création ?» (magasine de Moscou "L’école de peinture” №2, année 2009), il a publié ses articles dans les magazines "La science et la réligion” (2008), "Le peintre jeune” (2009), "Le conseil de peinture” (2009), "D_Antourage” (2010); il est auteur de l’article de programme " Structuralité de la pensée de composition et ornementalisme dans l’art plastique”, où il réfléchie sur les formes de la langue de peinture, les signes plastiques et les rythmes, la première rédaction abrégée de cet article est publiée dans le prospectus de l’exposition internationale collective de Ryazan "Ornementalisme-2010” (dans laquelle Presnyakov Maximilan a participé aussi comme un des organisateurs); la petite monographie de Presnyakov Maximilian "Pensée de composition, l’image de l’art et connaissance” a vue le jour dans son exposition personelle "Les Myth&logèmes” ("Mythologèmes” , année 2010 , Ryazan, la gallerie "Palitra”).

Les articles sur le peintre et aussi les publications de ses travaux de peinture et de graphiques ont parût dans plusieurs journaux et aussi des magazines de Russie: «La littérature pour des enfants » (1997), « La mécène » (2001), « La montagne magique » (2004), « Le journal de Moscou » (2008), « D_Antourage » (2008), « Ryazan-city » (2008). Presnyakov Maximilian a accumulé le matériel et a édité (à la base du Collège de Peinture de l’art décoratif appliqué de Ryazan) un livre B.A. Dehterev « Les conversations sur la composition » (2009, Ryazan) c’est une variante la plus complète de l’héritage théorique de B.A. Dehterev, un des peintres principaux du livre soviétique (directeur en chef de la maison d’éditions « La littérature d’enfants », membre correspondent de l’Académie des Arts plastiques de l’URSS, professeur de l’institut de V.I. Sourikov). Le livre a été publié pour l’anniversaire de 100 ans de Boris Alexandrovitch Dehterev. Dans ce livre Presnyakov Maximilian a publié son article inaugural et son article sur certaines particularités de l’enseignement de B.A. Dehterev dans l’institut. Un grand nombre des articles théoriques de Presnyakov Maximilan ne sont pas encore publiés.

A part de ses travaux réalistique Maximilian Presnyakov élabore pratiquement et théoriquement quelques nouveaux courants originaux stylistiques et de genre dans l’art plastique. Par exemple dans son exposition personnelle « Mythes&logèmes »  ("Mythologèmes” , anée 2010 , Ryazan, la gallerie "Palitra”) parmi d’autres travaux le peintre a montré une série de tableaux-études, faites d’après la nature pendant l’examen des microobjets par le microscope (genre "micro”), et aussi une série de tableaux-études des microobjets, lesquels il est impossible de voir par le microscope à cause de leur petite taille (par exemple le tableau "A l’intérieur d’un nucle atomique”). Le peintre tache de saisir le sens et argumente la notion "le coloris” pas comme un combinaison arbitraraire et spontanné des couleurs dans le travail de peinture, mais comme un combinaison du niveau élevé de l’harmonie qui a une bonne influence sur l’état d’âme du spectateur, à la base de quoi il a propsé une théorie "L’haleine de couleur” (article "Sur l’art moral et spirituel” anée 1988) à la base de quoi il argumente la conception du "Nouveau coloris” dans la peinture de XXI sciècle. Dans son article « La lumière et l’image » (2006-2007) le peintre envisage l’influence subjective et objective de la lumière. Le peintre parle de la nécessité de l’union de la pensée-idée et de  l’élément de coloris harmonieux dans l’art, qui étaient isolés artificiellement au cours de derniers 200 ans et sont présentés dans les toiles différentes. Dans la monographie "L’esprit de composition, l’image artistique et connaissence” le peintre considère le processus de la création des mythes comme un des facteurs-clés du dévéloppement de tout art et de l’art plastique en particulier—aujourd’hui comme aux époques passées, le phénomène de l’art est considéré comme un des instruments de de la conaissence de la réalité physique et psychique dans le cadre du developpement personel et social. Dès le début de son oeuvre artistique Presnyakov Maximilian élabore le thème "La création et le rêve”, sur quoi il écrit des articles dès 1990 (les premières publications à l’internet au milieu des années 1990).

Il y a toute une série de ses courans de la peinture pour lesquelles Presnyakov Maximilian n’a pas encore accumulé du matériel suffisant pour leyr désignation dans des termes strictes et pour leur exposition théorique systématique.

Au ours d’une période de 1990-2010 Presnyakov Maximilian paricipe dans plus de 160 expositions (en Russie, en Biélorussie, en Ukraine, en Hollande, en Suède, en Inde, au Hong-Kong) dont 30 sont personnelles qui ont eu lieu en Russie, en Biélorussie,  en Hollande. Il est lauréat d’une série de concours de l’art plastique qui ont eu lieu à Ryazan. Les tableaux et la graphie du peintre sont publiés dans de  nombreux albums et prospectus. Les travaux du peintre se trouvent dans le Musée de Peinture de Ryazan (de I.P. Pojalostine), le musée régional de Ryajsk, dans la maison-musée de l’académicien I.P.Pavlov de Ryazan, dans la maison-musée de I.P.Pojalostine du bourg Solotcha (région de Ryazan), dans une gallerie de peinture d’Abakan (répulique Hakassi),dans une gallerie de Tchernina à Amsterdam (pagina - Maxim Presnyakov), dans une gallerie de peinture "Dans Kachirka” de Moscou et aussi dans des collections privées de Russie et de l’étranger, il est membre de la reconstruction du Musée de la Nature Sauvage dans une réserve d’Etat Okskiy (2004, région de Ryazan, la restauration, la reconstruction et la création du diarama de paysage de peinture).

En dehors de ses expositions personelles aux sujets traditionnels, le peintre a creé une série de projets novateurs d’exposition avec un résonnement thématique inhabituel pour Ryazan: anée 2001 une exposition personelle "Les natures mortes vitales” — le thème de "la nature-morte ironique” (le club-gallerie de la bibliothèque de Ryazan de la jeunesse), anée 2001 une exposition personelle ”Tradition, légende, image”, anée 2002 une exposition personelle-projet "Le croisement des mondes”—projet synthétique (synthèse des arts), qui unie dans un seul champs spatial et sémantique les image fantastiques sur les thèmes cosmiques, la graphie, l’espace acoustique de deux compositions musicales d’auteurs sonnantes parallèlement et les récit, nouvelles fantastiques d’auteur ("Le club-gallerie” de la bibliothèque de Ryazan de la jeunesse et aussi une autre exposition et d’autres pistes musicales sonnantes les trois à la fois dans une gallerie "Licée” de Ryazan en 2003 "Le croisemnt des mondes et des éléments”), anée 2003 une exposition personelle du dessin humoristique "Le miroir faux” — la graphie "pas sérieuse” et les poésies "pas sérieuses” ("le club-gallerie” de la bibliothèque de Ryazan de la jeunesse); anée 2005 une exposition personelle des images biblique "Le signe”( "Le club-gallerie” de la bibliothèque de Ryazan de la jeunesse). En 2010 en collaboration avec une bibliothèque de Ryazan de Gorquiy il a organisé la première à Ryazan "Exposition spéciale de l’illustration contemporaine” des peintres de Ryazan.

Presnyakov Maximilian s'occcupe aussi de l'activité msicale et littéraire, crée des modèles fonctionnants des intruments acoustiques, musicaux, il est leadeur du laboratoire musicale «Polyot Aryasteya », fonctionnant en 1999-2004, qui s’occupait de l’union des traditions du foloklore musical russe— de la reconstruction de la musique des temps anciens (L’album de la musique de la période néolitique « Le temps des anciens » 2001, album d’après les motifs de la musique ancienne des peuples du Nord « La fête sur Seïdoser » 2001) –avec un avant-garde acoustique moderne (Les albums : « L’apthéose dans l’Archée » 2001, « Sphinx » 2001, « L’énigme du Sphinx » 2002, « L’Apothéuse de Homer » 2002-2003 et d’autres). Pendant le travail dans un laboratoire musical un nouveau genre musical est né « Poemofonyya », dans lequel on a enregistré quelques albums de ce collectif et quelques albums d’auteur de Presnyakov Maximilian.

 

presnyakovmaximilian@yandex.ru
 
1) Bardo. 2009 toile, huile 75x80
 
2) Hyperborée. Plato Nintchourt. 2006 toile, huile 70x100
 
3) Le regad dans un cercle. 2002 côton sur orgalite, huile 50x52
 
4) Les gens du bois riverain. 2000 papier, encre, plume 20x29,2
 
5) Micro. Collision des particules élémentaires. 2010 orgalite, huile 43x44
 
6) Sur l’île du boeuf. Page 1 — illustration pour l’album musical écrit à la participation de l’auteur. 2002 papier, technique mixte


7) Le bourg Neronovo. (La région de Kostroma). 2001 papier, aquarelle 24x36
  


  8) Transformeurs. (Dès un pieds на une tête) 2000 toile, huile   42,5x65


  9)               
Petchory. (Lemonastaire ancien russe). 2007 carton, huile 18x26


10)           Planète des cieux inférieurs. 1998-2005

toile, huile 34x75







Просмотров: 834 | Добавил: Admin | Рейтинг: 0.0/0
Всего комментариев: 0
Имя *:
Email *:
Код *: